On connaît aujourd’hui le dispositif de la formation dans les familles royales et princières : d’un côté, le gouverneur pour garder la tradition qu’imposait le rang et de l’autre, les précepteurs et, les maîtres en spécialités diverses, afin de transmettre le meilleur des connaissances et des principes du présent.

Blaise Pascal enfant découvrant la géométrie avec son précepteur en 1635
Blaise Pascal enfant découvrant la géométrie avec son précepteur en 1635 © Getty / Louis BERTRAND

  Aujourd’hui, on utilise souvent le mot d’incubateur. Ce système, complexe, mis au point dans les familles de plus haute extraction infusa dans l’ensemble de l’aristocratie et dans une bonne part de la bourgeoisie. La figure du précepteur devint si fréquente qu’elle constitua un motif romanesque. Qu’on pense au roman « Le précepteur » de Lenz en Allemagne ou au « Rouge et le noir » de Stendhal : le précepteur, c’est celui qui, venant d’un milieu social inférieur, s’insinue dans la noblesse et y sème le trouble sensuel alors qu’il est censé apporter la méthode intellectuelle.

  En s’étendant, l’éducation privée a en réalité noué de plus en plus de liens avec l’éducation collective. D’abord parce que les précepteurs étaient souvent des étudiants d’université qui échangeaient le gîte et le couvert contre des leçons. Ensuite, parce que les élèves ne passaient qu’un moment sous leur autorité : la vie en collège succédait généralement à la vie dans la seule famille.

Bibliographie :

Education privée et pratiques préceptorales du XVe au XIXe siècle de Jean-Luc Le Cam (Histoire de l'éducation N° 144/2015, ENS Editions).

Journal de Jean Héroard, médecin de Louis XIII de Jean Héroard, Madeleine Foisil (Fayard).

Le précepteur de Jakob Lenz (Arche).        

Les aventures de Télémaque de Fénelon (Gallimard).   

Le petit Louis XV : Enfance d'un prince, genèse d'un roi (1704-1725) de Pascale Mormiche (Champ Vallon).

Le précepteur francophone en Europe XVIIe-XIXe siècle dirigé par Vladislav Rjéoutski, Alexandre Tchoudinov (L'Harmattan).  

Film Le Rouge et le noir de Pierre Cardinal

L'allée du roi de Nina Companeez.

Les invités
  • Jean-Luc Le CamHistorien, directeur de l'institut universitaire de technologie de Quimper
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.