Hollywood, c'est l'autre religion de l'Amérique. Avec ses stars qui sont un peu comme des dieux : c'est une religion polythéiste.

Studios de la Fox à Los Angeles
Studios de la Fox à Los Angeles © domaine public

Ses serviteurs font vœu de stabilité. Ils sont attachés aux studios comme des galériens à leurs bancs. Les cinq majors -dont la Fox- croient aux vertus de la commande. Elles les réalisent avec le stock de talents dont elles disposent, qu'elles se réservent le droit de placer sur leurs projets comme elles l'entendent.

Le souci est d'augmenter l'efficacité en amont et la pratique en aval. Deux séances par semaine dans les années 20, c'est la moyenne à maintenir dans les familles américaines. Et, à cet effet, les salles doivent être aussi performantes que les studios.

Hors frontières, les autres pays sont invités à partager la même foi. En France, toujours dans les années 20, 70% des films projetés sont américains ! Hollywood, à l'époque, c'est peut-être 30000 emplois, guère davantage, une part du PIB modeste mais l'assurance de pouvoir partager un système de croyances avec le vaste monde.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.