Noël 2012. Une famille américaine ouvre l'emballage d'un jouet made in China. A l'intérieur, un message d'un détenu qui a participé à sa fabrication et appelle au secours. Une bouteille à la mer...

Prisonniers retournant dans la prison de Jiangbei après leur journée de travail dans des champs de coton - 27/04/1998
Prisonniers retournant dans la prison de Jiangbei après leur journée de travail dans des champs de coton - 27/04/1998 © Reuters

Janvier 2013. La télévision publique chinoise annonce l'abolition prochaine de la rééducation par le travail. Un ballon d'essai ? Le correctif vient aussitôt: c'est juste une « réforme » qui est envisagée...

Pourquoi le système d'internement chinois, le laogaï -qui, depuis une trentaine d'années, s'érode- survit-il si longtemps ? Personne ne peut plus croire à la fonction de rééducation idéologique qui faisait sa spécificité. Sans doute sa force réside-t-elle dans une idée centrale et qui s'impose encore : il y a d'un côté le peuple tout entier, de l'autre des individus dangereux -condamnés de droit commun et « de droite » mêlés.

La question est de savoir s'il est permis de les briser contre la pierre, comme des œufs.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.