Jeanne d'Arc au sacre du roi Charles VII (1854)
Jeanne d'Arc au sacre du roi Charles VII (1854) © Ingres

Vingt mille statues sans compter celles des églises… André Malraux, en avançant ce chiffre, est pris par la fièvre. A Paris, il n’y en a que trois et les efforts démultipliés de la famille Le Pen ne suffisent même pas à les fleurir toutes le 1er mai !

C’est dès 1502 qu’apparaît une représentation sculptée de Jeanne. A Orléans : elle figure au pied d’un calvaire dressé sur le pont qui enjambe la Loire. Orléans, d’ailleurs, célèbre depuis 1430 la levée du siège de 1429 par les Anglais qui ouvrit ensuite au dauphin Charles le chemin du sacre. Aujourd’hui, c’est un défilé qui est organisé le deuxième dimanche de mai : il va de la cathédrale à l’emplacement de l’ancien fort des Tourelles où la présence de Jeanne fut décisive. Jamais Orléans n’a manqué à cette cérémonie, sauf pendant les quelques années de la Terreur et de la déchristianisation. « Orléans qui êtes au pays de Loire », disait Péguy. « Orléans la fidèle », dit Malraux.

Nous entendrons dans cette émission plusieurs extraits du discours que le ministre du général prononça en mai 1961. C’est aussi une tradition républicaine qu’un haut responsable politique s’exprime à Orléans. Le premier président à l’avoir fait fut Doumergue en 1929, peu après la canonisation et l’instauration d’une fête nationale de Jeanne d’Arc. François Mitterrand fit le déplacement l’année d’après son élection. Récemment, le précédent maire d’Orléans avait fait le choix d’inviter plutôt des vedettes comme Stéphane Bern ou Audrey Pulvar. En 2016, son successeur, lui aussi LR, renoue avec le passé. Un passé ravalé tout de même puisque dimanche, c’est…Emmanuel Macron qui présidera aux cérémonies de Jeanne d’Arc.

Les liens

Site du Panorama Rouen 1431 Avec le Panorama Rouen 1431, Yadegar Asisi vous emmène en voyage dans le passé, six siècles auparavant. Pour une visite unique, inattendue et incroyable de la ville de Rouen et une découverte poignante de scènes mythiques de la vie de Jeanne d’Arc à Rouen. Du haut de la plateforme de 15 mètres, vous vous trouvez au-dessus de la Cathédrale de Rouen, à l’emplacement de la tour de beurre, pas encore construite à l’époque. Vous embrassez du regard l’ensemble de la ville de Rouen et découvrez la vie de la cité à cette époque et celle de ses habitants alors qu’au même moment Jeanne d’Arc vit les moments les plus tragiques de sa vie.

Site des Fêtes de Jeanne d'Arc

Site Société des Sciences et Lettres de Loir-et-Cher "La lettre de l'Histoire pour tous" est diffusée gratuitement par courrier personnel...par courriel à : l-histoire-pour-tous@orange.fr

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.