L'histoire de ce hollandais volant est devenue une légende : au moment où la deuxième guerre s'approche, il décide de faire des milliers de kilomètres de côté et d'atterrir dans une île du Pacifique. Et le conflit l'y rejoint, avec une violence que redouble l'exiguïté du territoire qu'il avait pris pour un refuge !

Les porte-avions américains USS Wasp, USS Saratoga et USS Enterprise en opération au sud de Guadalcanal le 12 novembre 1942
Les porte-avions américains USS Wasp, USS Saratoga et USS Enterprise en opération au sud de Guadalcanal le 12 novembre 1942 © US Government/public domain

La légende a oublié le nom de cette île. Et l'histoire celui de Kyoungjong Yang. En 1944, pendant la bataille de Normandie, il est fait prisonnier sous uniforme allemand et les Américains le considèrent comme un japonais. En réalité, c'est un coréen recruté de force par l'armée impériale, les soviétiques le font prisonnier et finissent par lui faire endosser leur uniforme; en 1943, Kyoungjong Yan combat donc les allemands mais ceux-ci le capturent et le retournent. Et le voilà qui se retrouve en Normandie !

Des îles du Pacifique au mur de l'Atlantique, c'est décidément la même guerre. Mais faite de milliers de conflits emboîtés et de millions de destins emmêlés.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.