Affiche La dernière tentation du Christ
Affiche La dernière tentation du Christ © Anonyme / Anonyme

C'était en 1988. Des groupes extrémistes tentaient d'empêcher les projections du film de Scorsese. C'était l'apogée d'une séquence d'affrontements, juridiques ou physiques, organisés d'abord autour de l'affiche d'Ave Maria et surtout du Je vous salue Marie de Godard.

Cette période chaude que nous allons raconter, s'organise déjà, en apparence, comme celle qu'on vit aujourd'hui, dans les régions comme à Paris, autour de deux pièces, celle de Castellucci et bientôt Golgota Picnic .

D'un côté, revendication de la liberté de création.

De l'autre, dénonciation, en bloc, par des activistes d'œuvres aux intentions en fait très différentes. Et désarroi des croyants qui, se sentant agressés par un monde médiatique indifférent à leur foi, sont tentés, après tant d'autres, de se constituer en minorité organisée.

Le catholicisme qui a semé tant et tant d'images de Dieu paie peut-être sa libéralité ancienne. Quant aux plus laïcs, leur dette, rarement acceptée, à l'égard du christianisme est si forte qu'ils choisissent la voie du contentieux.

Evénement(s) lié(s)

Hugo Cabret

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.