Attentat de Saint-Pétersbourg sur Plehwe
Attentat de Saint-Pétersbourg sur Plehwe © Radio France / loki11

Première d'une série d'émissions qui va préparer la journée spéciale de France Inter à New York, vendredi 9 septembre.

Et, première invitée, Catherine Bertho Lavenir.

Elle anima naguère un numéro -spécial- d'une revue de grande réputation, les Cahiers de médiologie, qui portait pour titre : La scène terroriste .

Aujourd'hui, on va utiliser le mot terroriste comme un adjectif. On évitera ainsi l'usage prématuré du substantif terrorisme.

Le mot est piégé tant les définitions qu'on peut en proposer varient selon les points de vue et les époques.

Aujourd'hui on parlera d'abord des attentateurs, ainsi qu'on le disait dans la première moitié du XIXe. Et des âges différents qu'a traversés l'attentat depuis cette période.

Ages différents parce que l'usage de machines de plus en plus infernales permit à l'attentat de faire de plus en plus de dégâts.

Ages différents parce que l'évolution des moyens de communication permit à l'épouvante d'obtenir de plus en plus d'écho.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.