Grande mosquée de Touba au Sénégal
Grande mosquée de Touba au Sénégal © Tinofrey / Tinofrey

L'ex-président Wade, redevenu sage, vient d'annoncer qu'après avoir accepté le verdict des urnes, il se retirerait à Touba, la capitale mouride à deux heures de route de Dakar.

Mouride ? Littéralement aspirant. Un président donne la direction. Un aspirant cherche, sous la coque des apparences, la pulpe intérieure, Dieu qui habite en lui.

Le vieux Wade va donc s'en remettre à la protection du calife des mourides. Le calife ? C'est le descendant direct d'Ahmadou Bemba qui à la fin du XIXe, fit face au colonisateur. Grand spirituel, grand émancipateur, il a traduit l'Islam en wolof et prêché que le salut ne se construisait pas sans le travail, permettant ainsi aux mourides de devenir des pionniers de la culture de l'arachide puis du commerce aux dimensions de la planète.

Il arrive encore qu'on dise : l'Afrique n'a pas d'histoire. Non seulement elle a une histoire politique, économique mais elle est une terre d'invention religieuse. Non seulement les Mourides démontrent qu'il peut exister un Islam noir original mais aussi que son rayonnement peut atteindre le Maghreb, l'Egypte, la France, de Marseille à Paris et jusqu'à New York... Davantage encore qu'une confrérie, ils sont une puissance.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.