Rediffusion du 26/02/2013

L'hiver 1954, les participants de l'insurrection de la bonté, derrière l'abbé Pierre, imaginaient peut-être mener la der des ders, la mobilisation finale contre la misère, celle-ci paraissant être appelée à reculer définitivement dans nos pays.

Un clochard boulevard de Port-Royal à Paris en 1898
Un clochard boulevard de Port-Royal à Paris en 1898 © BNF / Eugène Atget

On sait maintenant qu'il n'en est rien. En réalité, la France est-elle jamais descendue au-dessous du chiffre de 3 millions de pauvres ? C'est à se demander si, en pesée globale on n'aboutit pas, toujours et quasi nécessairement, à un pourcentage invariant: 10% voire davantage...

Evidemment, le seuil de pauvreté varie, en fonction de la croissance des revenus. Mais ce sont aussi les pauvres -et leur représentation- qui changent. Au XIXe, prédominait l'image, dangereuse, du vagabond. Au milieu du XXe, se développa le cliché, bonhomme, du clochard. Aujourd'hui, les pauvres ne peuvent plus être cantonnés dans l'altérité, encore moins la monstruosité: la moitié des Français imaginent qu'ils pourraient le devenir.

Les liens

Le site d'André Gueslin

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.