Nommer est un pouvoir. Autant posséder ce qui est plaisant. La tentation est forte de choisir des noms flatteurs. Val de quelque chose, Hauts de ceci ou cela...

Les nouvelles régions de France (photo satellite)
Les nouvelles régions de France (photo satellite) © Getty / Planet Observer

Nommer est un pouvoir. Autant posséder ce qui est plaisant. La tentation est forte de choisir des noms flatteurs. Val de quelque chose, ce n’est pas mal. Hauts de ceci ou cela, c’est encore mieux. Si les géographes étaient consultés, ils observeraient que sur une carte classique, il y a plutôt un Nord et un Sud qu’un haut et un bas… Au fond, les spécialistes des lieux devraient avoir voix au chapitre quand il s’agit des noms !

On nous parle aussi beaucoup des territoires. Chacun devrait se distinguer par une spécialité. Sur le territoire de la France, nous avons ainsi nombre de petites Silicon Valley : Mechanic valley etc… Si on écoutait davantage les géographes, spécialistes en effet de la différenciation territoriale, on les entendrait dire que la France n’est peut-être pas d’abord un territoire et que la différenciation territoriale ne doit pas se faire sur un facteur unique : en plus, il ne faut pas l’imaginer stable et éternelle.

Curieux de tout, Roger Brunet pourrait répondre à beaucoup de nos questions. C’est un immense géographe – au sens de : inépuisable. Une mine : il est d’ailleurs l’auteur d’un maitre-livre sur le diamant. Un entrepreneur : il a dirigé des travaux collectifs impressionnants, une Géographie universelle entre autres. Il a publié naguère un dictionnaire des mots de la géographie et voici maintenant son Trésor des noms de lieux en France qui pourrait nous aider à remettre les mots et les choses à l’endroit –encore que rien n’est d’équerre en géographie.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.