Geneviève Fraisse s’est toujours préoccupée de constituer des lignées dans l’histoire du féminisme, cherchant sous les apparences les noms enfouis dont le travail bourdonne encore d’inaccompli. Son travail a aussi été de filtrer les mots afin que leur affinement en permette un usage judicieux.

Geneviève Fraisse en 1992
Geneviève Fraisse en 1992 © Getty / Pascal Le Segretain

Geneviève Fraisse a été pionnière en la matière.

Son travail a toujours été de filtrer les mots afin que leur affinement en permette un usage judicieux. Genre ? Elle se félicite de l’invention du concept qu’il ne s’agit pas de freiner dans ses développements mais qui ne doit pas abolir celui du sexe. Sinon, à quoi bon forger des outils nouveaux si on se prive des anciens ? Intersectionnalité ? Elle préfère contiguïté. Etc. etc.

Geneviève Fraisse s’est aussi préoccupée de constituer des lignées dans l’histoire du féminisme, cherchant sous les apparences les noms enfouis dont le travail bourdonne encore d’inaccompli. Dans la sienne propre, les femmes de 1848 occupent une place de prédilection. Les révolutions ce sont des moments de discussions sérieuses pour les femmes.

Les hommes connaissaient la conscription, disait Geneviève Fraisse. Elle a pour sa part vécu pendant sept ans une vie en politique. Tour à tour déléguée interministérielle au droit des femmes à l’époque de Lionel Jospin Premier Ministre et, à partir de 1999, députée européenne. Les textes sur la parité lui doivent beaucoup même si, d’un point de vue théorique, la parité ne lui paraissait pas juste.

Bibliographie

Ouvrages de Geneviève Fraisse : 

  • La Suite de l'Histoire, actrices, créatrices Seuil
  • Féminisme et philosophie Folio Gallimard
  • Les Excès du genre, concept, image, nudité Seuil
  • La Sexuation du monde, Réflexions sur l'émancipation Presses de Sciences Po
  • Muse de la raison, Démocratie et exclusion des femmes en France Folio Gallimard

Aller plus loin

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.