En direct et en public depuis les rendez-vous de l'histoire de Blois. Faisons sa place au net !

YouTube
YouTube © Getty / Newscast

En direct et en public depuis les rendez-vous de l'histoire de Blois.

Faisons sa place au net !

La France débat, interminablement, des mille et une manières d’accommoder le récit national dans des manuels scolaires alors qu’elle est, depuis longtemps, devenue le pays de Numerix.

Les professeurs et les parents réalisent-ils qu’autour de 16-17 heures, la fréquentation de Youtube fait un bond ? les ados sortant de classe se ruant sur les nouvelles productions que les youtubeurs ont fait parvenir depuis le matin à la plateforme.

Les youtubeurs ? Les plus connus, les Norman, Cyprien, Seb la frite, ont tant d’abonnés et de visiteurs qu’ils peuvent par un partenariat avec la plateforme ou avec des marques toucher des revenus importants.

Ils font rêver beaucoup d’auto-entrepreneurs qui voudraient les rejoindre et utilisent donc les mêmes codes : la brièveté, la blague…

Mais dans des contrées moins exposées de Youtube, on repère aisément des endroits où infusent des sciences dites exactes, de la biologie aux mathématiques. Et l’histoire est présente aussi. Après tout, c’est un scénario libre de droits. Les youtubeurs peuvent s’en emparer. Ceux qui le traitent avec autant de respect que de passion vont peut-être, faute de faire fortune, devenir le chaînon qui manquait à notre pédagogie.

Site de la bibliothèque numérique d'histoire des sciences BibNum (Textes historiques de la science analysés par des scientifiques d'aujourd'hui, depuis octobre 2008)

Site de la chaîne vidéo d'humanités et de culture générale (Fondation Maison des sciences de l'homme, depuis octobre 2016) :cultureGnum

Site de la chaîne Youtube Parlons Y-stoire

Site de la chaîne Youtube Confessions d'histoire

Site C'est une autre histoire (Manon Bril)

Site Notabene (Nota Bene est une émission de vulgarisation de l'Histoire)

Site de la chaîne istoériou breizh

Les invités

Les références

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.