1945… La fin des combats, le retour aux urnes…Il s’en est fallu de peu… Les démocraties représentatives d’Europe qui n’étaient plus que onze en 1939 auraient pu disparaître si le sort des armes avait été différent.

Session du Parlement danois en 2011
Session du Parlement danois en 2011 © Getty / Francis Dean

1945… La fin des combats, le retour aux urnes…Il s’en est fallu de peu… Les démocraties représentatives d’Europe qui n’étaient plus que onze en 1939 auraient pu disparaître si le sort des armes avait été différent. Elles ne vont d’ailleurs connaître un renouveau  que là où les Américains protègeront ce qu’on appelle alors l’Occident.

Les démocraties représentatives ont leurs limites : ce n’est évidemment pas le peuple qui gouverne mais, en son nom, les élites choisies par les partis de gouvernement. Mais ceux-ci font preuve de leur crédibilité dans la gestion de la croissance qui caractérise la période des Trente glorieuses. Les choix des responsables que ces partis produisent et des politiques qu’ils conduisent correspondent aux intérêts des groupes sociaux qu’ils représentent.

Après ce printemps, dès les années 1970,  un automne commence qui avance à des rythmes différents selon les pays. Une fois que les perspectives de croissance rétrécissent, les partis de gouvernement ne parviennent plus à mettre en œuvre des politiques qui puissent satisfaire leur électorat. 

D’autres facteurs qu’économiques interviennent bien sûr mais c’est la grande récession de 2008 qui creuse les contradictions. Ce n’est que peu à peu que ses effets électoraux se font sentir. Les nouveaux clivages qui divisent les sociétés ne parviennent pas à s’exprimer dans les systèmes partisans tels qu’ils fonctionnaient. 

Nous sommes dans une saison où les seuls récits un peu cohérents que nous soyons capables de tenir sont ceux de la fin. Fin d’un cycle climatique, fin d’un cycle politique etc…Serons-nous capables d’en produire d’autres ? Après l’hiver, il y a peut-être des futurs inédits pour la démocratie!

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.