Buste de Son Altesse Royale Nicolas II Petrović Njegoš, Prince héritier du Monténégro - Petar Lubarda
Buste de Son Altesse Royale Nicolas II Petrović Njegoš, Prince héritier du Monténégro - Petar Lubarda © domaine public / flyJacob

Au début des années 1990, le Monténégro, la plus petite des ex-républiques fédérées de feue la Yougoslavie, a d'abord collé de près à la stratégie de grande Serbie de Milosevic. A mesure que celle-ci est devenue de plus en plus dangereuse, le courant autonomiste a gagné en ampleur : les monténégrins ont tenu à marquer les différences avec les serbes, en tous domaines et ont ils trouvé des alliés dans les minorités albanaise et musulmane du pays. Et, en 2006, un referendum a décidé de l'indépendance.

Le président de la nouvelle République réside volontiers à Cetinje, l'ancienne capitale qu'on nomme encore le Siège du Trône. L'aigle éployé sur le drapeau porte la couronne royale. C'est qu'avant de disparaître dans la première Yougoslavie de l'entre-deux-guerres et de jouer les seconds rôles dans la Yougoslavie de Tito, le Monténégro a été une principauté indépendante qui, mine de rien, grandissait, grandissait, au point de devenir un royaume en 1910. L'histoire artistique doit beaucoup à l'étonnante dynastie qui a porté l'état depuis la fin du XVIIe, les Petrovic Njegos. Dans les années 1840, Pierre II fut l'un des très grands poètes de l'ère romantique et...Nicolas son successeur inspira sans doute la Syldavie selon Hergé.

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.