Le roi Richard III d'Angleterre - fin XVIème siècle
Le roi Richard III d'Angleterre - fin XVIème siècle © domaine public / National Portrait Gallery

En 1485, le roi défait, le meurtrier des enfants de son frère Edouard, le dernier des Plantagenets, avait été enterré discrètement mais correctement par son vainqueur, le premier des Tudors. Ce début de printemps 2015, son squelette récemment redécouvert, dûment authentifié, vient d’être ré-inhumé solennellement à Leicester. Dans un grand concours de peuple et d’émotion médiatique.

Les commerçants de la ville et la partisans de la réhabilitation de Richard III triomphaient. L’opinion est depuis longtemps amusée et abusée par un manège qui tourne parfaitement en rond : les rois jusqu’ici bien considérés font l’objet d’une révision à la baisse et les rois mal cotés d’une spéculation à la hausse. Ce petit boursicotage sans conséquence présente l’avantage de divertir. Dans le cas de Richard III, un roman policier à succès avait allumé la mèche et la BBC avait pris le relais, organisant la reconstitution d’un procès pour ses télespectateurs qui, constitués en jury populaire, avaient évidemment absous le roi. L’opinion publique est moins encline à la peine de mort quand il s’agit des souverains.

Un historien connu pour être le biographe à succès de Louis XI, Murray Kendall, a participé à cette réhabilitation. Il est curieux que, dans son livre, il ne cite pas une fois Shakespeare. Si Richard III présente encore un intérêt pour les contemporains, c’est tout de même grâce à Shakespeare ! C’est Shakespeare qui pose les vraies questions : pourquoi le mal gagne- t-il chez un homme qui pourrait s’en affranchir, pourquoi fascine-t-il les autres qui n’en sont jamais innocents et pourquoi ce personnage qui a tout assombri, passé et avenir, par sa violence, et qui à la fin échangerait son royaume pour un cheval, nous touche-t-il toujours par la grandeur de sa solitude ?

Evénement(s) lié(s)

Les Tudors au musée du Luxembourg

pièce Richard III de Thomas Ostermeier

Festival cinéma sur la dynastie des Plantagenêts

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.