Semaine spéciale "Molière". Rediffusion du 01/01/2015

Psyché abandonnée par l'Amour, d'après le ballet de Psyché de Molière - Charles Antoine Coypel - 1730
Psyché abandonnée par l'Amour, d'après le ballet de Psyché de Molière - Charles Antoine Coypel - 1730 © Palais des beaux-arts de Lille

Molière pensait que ni la voix docte de Corneille ni la tristesse majestueuse de Racine ne pouvaient trouver de mots assez grands pour tracer l’image de Louis XIV. Aussi recommandait-il de laisser les autres chevaucher la gloire du roi : sa troupe et lui, en revanche, se consacreraient à ses plaisirs.

Il se trouvait que ses comédiens savaient non seulement jouer mais bouger et danser. En 1661, il écrit pour eux « Les Fâcheux », un ballet qui s’accommode à la comédie autant qu’il est possible, note La Fontaine, lequel ajoute : « C’est une belle idée que d’avoir le même sujet pour la comédie et pour le ballet ». La Fontaine est un client de Fouquet, c’est dans son sillage qu’il assiste à la représentation dans le cadre de l’inauguration de Vaux-le-Vicomte. L’arrestation du surintendant survient aussitôt après. Molière n’en a cure. La formule des fêtes de Fouquet va devenir celle des divertissements de Versailles et, pour sa part, il s’en trouve très bien. Il n’y a que e temps qui manque cruellement pour honorer les commandes du souverain.

Œuvre après œuvre, Molière prépare un public plus large que celui de la cour à la « comédie mêlée »-la « comédie-ballet ». Dans les derniers temps, il en propose davantage que de pièces à texte seul, on dirait des « comédies unies ». En 1671, dans la grande salle à machines des Tuileries, c’est même une tragédie-ballet, Psyché, qu’il présente devant 6000 spectateurs autour du roi – il l’a préparée avec Lully, Beauchamp le directeur de l’Académie royale de danse et même une collaboration de Corneille.

On ne sait trop quel nom donner à ce théâtre qui cherche à contenir tous les divertissements. Il n’y a qu’un terme qui ne convienne pas, c’est celui d’opéra que Lully se réserve dans le jeune Académie royale de musique dont il hérite. Dans le championnat pour la gloire de Louis XIV des premières années 1670, chaque participant doit dorénavant courir dans son couloir. L’obligation qui est faite à Molière de remplir ses salles avec des pièces uniquement parlées ne l’empêche pas, néanmoins, d’entremêler son Malade imaginaire d’intermèdes qui sont confiés à Marc-Antoine Charpentier. Jamais, jusqu’à sa mort qui est proche maintenant, il ne s’avouera vaincu.

Les liens

Projet Molière 21 Le site MOLIERE21 constitue l’un des deux éléments d’un dispositif éditorial se proposant pour objectifs de tirer parti des avantages respectifs de l’ouvrage imprimé traditionnel et du site Internet et d’assurer ainsi un accès optimal aux œuvres du plus célèbre des auteurs de théâtre français, avec les outils dont dispose le lecteur du XXIe siècle.

Site Toutmoliere.net Le site de référence sur l'œuvre de Molière créé par la ville de Pézenas. Ce site, conçu dans un esprit de rigueur scientifique, est destiné à un public large. Aux étudiants ou lycéens qui recherchent des éléments d'information relatifs à Molière ; aux curieux et aux amateurs de théâtre qui s'intéressent à notre dramaturge, et aux chercheurs qui y trouveront un certain nombre d'outils de travail commodes.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.