"Les impôts sont le prix à payer pour avoir une société civilisée" . C'était le point de vue du ministre de l'Economie de Roosevelt. On sait que l'idée n'est pas spontanément et universellement partagée.

Panneau des douanes de Saint-Pierre-Port à Guernesey
Panneau des douanes de Saint-Pierre-Port à Guernesey © Man vyi / Man vyi

Elle est même battue en brèche par les particuliers et les entreprises qui, sans revendiquer la fraude, pratiquent l'optimisation fiscale et par les états et territoires qui leur offrent des taux bas d'imposition et des écrans de protection... très hauts.

On racontera ici une guerre de cent ans. Elle ressembla d'abord à une lutte à coups de têtes d'épingle : les premiers territoires concernés paraissaient si petits... Il y a cinquante ans, les choix de la City, celui, quotidien, des grandes sociétés multinationales de domicilier leurs activités les plus profitables là où elles sont le moins taxées ont fait des paradis fiscaux non plus des exceptions mais des nœuds.

Dans l'organisation des grand projets de production et de service, ils tiennent nécessairement un rôle, que défend toute une industrie du conseil -juristes et avocats. Et réduire leur répertoire s'avère une tâche sans fin.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.