En direct et en public depuis les Rendez-vous de l'histoire de Blois.

Rendez-vous Samedi 13 Octobre dans la Salle de Conférences du Château royal de Blois à 14h30 pour la table ronde "Jean Oury, le rebelle de la Borde"

C'est un domaine d'étangs et de châteaux. Celui sur lequel Jean Oury, père fondateur, a jeté son dévolu en 1953 avait des allures de Grand Meaulnes.Jamais il ne ressemblerait à un asile entouré de hauts murs et de blouses blanches. La facilité est en effet de vous foutre en pyjama : une fois par semaine vous avez droit au psychiatre, il n'y a pas assez d'infirmiers et les femmes de ménage ne cessent de récurer le sol au cas où viendrait une inspection.Pour Jean Oury ou Félix Guattari, le philosophe infatigable animateur qui vient le rejoindre en 1955 la différence soignant/soigné n'implique nulle supériorité : ce qui compte c'est l'attention mutuelle et la commune appartenance : "nous sommes des concitoyens".Félix Guattari est mort en 1992, Jean Oury au printemps dernier. Et ce qui menace la Borde ce n'est pas le renouvellement des générations, c'est le règne de la norme qui veut aujourd'hui tout mesurer, même ce qui n'a pas de prix.

Emmanuelle Guattari devant la clinique de La Borde en 1972
Emmanuelle Guattari devant la clinique de La Borde en 1972 © E. Guattari

Evénement(s) lié(s)

Les Rendez-Vous de l'Histoire à Blois 2014

Les liens

La Borde : une clinique psychiatrique toujours hors normes

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.