Le Grand Monument Mansudae à Pyongyang
Le Grand Monument Mansudae à Pyongyang © John Pavelka / John Pavelka

Kim Il-sung aurait cent ans ce 14 avril. Pyongyang annonce de grandes festivités et les préparatifs d'une fusée longue portée. Fusée ou lance-missiles ? Quand le pays qui n'a jamais connu le dégel entrouvre sa porte, il passe comme un frisson nucléaire dans le dos du monde...

Au Sud (où se déroulent ce 11 avril des élections qui intéressent beaucoup moins les médias), on perd moins que jamais le Nord. La bataille idéologique est finie, le modèle du Nord n'est plus qu'un faux-semblant, la force d'entraînement de celui du Sud irrésistible.

Inéluctable, la réintégration du régime ermite dans l'espace commun coréen paraît en même temps invraisemblable. Elle se heurte à tant de difficultés diplomatiques, risque de provoquer tant d'incidents militaires et surtout elle coûtera si cher. Ce sera une affaire de centaines, de milliers de milliards de dollars, une fusion-acquisition comme on n'en a jamais vu. Enorme.

Mais il est encore plus difficile d'imaginer que l'immortalité de Kim Il-sung, génial inventeur du "djoutche" -autrement dit l'autonomie du régime ermite- se prolonge longtemps.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.