Devenu officier de marine en 1873, Loti attendait mais redoutait autant les départs. C’est pour rembourser les dettes de la famille qu’il naviguait et qu’il envoyait aux journaux depuis ses séjours à terre quantité de dessins, de mieux en mieux rémunérés. Il ne songea qu’assez tard à s’exprimer par la plume.

Pierre Loti en costume de spahi dans le « salon turc » de sa maison à Rochefort
Pierre Loti en costume de spahi dans le « salon turc » de sa maison à Rochefort © Getty / API

L’enfant est le père de l’homme. Petit dernier choyé, Pierre Loti avait rêvé devant les lettres et les objets envoyés par son frère aîné, médecin de marine. Dans la maison familiale de Rochefort, il les conservait dans un galetas qui était son petit cabinet de curiosités à lui : il y tenait comme à la prunelle de ses yeux.

Devenu officier de marine à son tour, il attendait mais redoutait autant les départs. C’est pour rembourser les dettes de la famille qu’il naviguait et qu’il envoyait aux journaux depuis ses séjours à terre quantité de dessins, de mieux en mieux rémunérés : Loti, très doué pour le crayon, ne songea qu’assez tard à s’exprimer par la plume.

Ses premiers livres inspirés par Tahiti et l’Afrique, Le mariage de Loti et le Roman d’un spahi, connurent vite le succès. Ses best-sellers bretons, Mon frère Yves et Pêcheurs d’Islande, lui apportèrent la fortune. Non seulement la maison de Rochefort était sauvée de la vente mais il put en faire, derrière la façade modeste qu’il conserva un étonnant palais. Salle chinoise, salon turc, pagode japonaise, mosquée… Il reconstitua autour de lui les atmosphères qui lui manquaient quand il séjournait en France. Mais l’envie de voyager le reprenait aussitôt. Simplement, c’étaient de plus en plus des retours. Notamment pour la Turquie où il enrageait de voir disparaître l’empire ottoman débonnaire de ses rêves. Regarder, ce qu’il savait si bien faire, c’est voir mourir.

Le site de l’Association internationale des Amis de Pierre Loti

Le blog d'Alain Quella-Villégier

Bibliographie

  • Alain Quella-Villéger Pierre Loti une vie de roman Calmann-Lévy
  • Alain Quella-Villéger et Bruno Verdier Pierre Loti dessinateur. Une vie au long cours Bleu Autour
  • Alain Quella-Villéger et Bruno Vercier Pierre Loti photographe Bleu autou
  • Pierre Loti Journal intime. 5 tomes (éditions par Alain Quella-Villéger et Bruno Vercier) Les Indes savantes

Programmation musicale

Madame Chrysanthème Musique d'André Messager - livret de Georges Hartmann et Alexandre André par l'Orchestre Lyrique de l'O.R.T.F sous la direction de Jules Gressier

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.