Maison papouasienne du district de Kabade en 1885
Maison papouasienne du district de Kabade en 1885 © John William Lindt / John William Lindt

C’est ainsi qu’on présentait habituellement les habitants de cette extrémité de l’Océanie : des survivants de la préhistoire projetés soudain dans notre histoire. Cette différence inouïe est la première explication de la difficulté des contacts entre occidentaux et populations locales. Le terrain commun entre les uns et les autres est difficile à identifier. On voit plutôt les lignes de failles et les fractures. Mais la relation différentielle est aussi la conséquence de l’abondance des ressources de la Nouvelle Guinée : de l’or, beaucoup d’or. Le premier nom qu’on lui attribua en Espagne au XVIe siècle : l’île de l’or ; et du cuivre et de l’argent et maintenant les grandes compagnies étrangères parient sur de gigantesques réserves de gaz. Et si les habitants de Papouasie-Nouvelle-Guinée méritaient mieux que la stupéfaction ou l’exploitation ?

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.