L’immense usine Renault de l’île Seguin n’aura donc duré que le temps moyen d’une vie d’ouvrier, soixante ans et un peu plus… Et, depuis un quart de siècle qu’elle a fermé, il n’est sorti de terre qu’un bâtiment ! Sur le reste de l’île, les projets qui sont prévus demeurent aléatoires.

Île Seguin à Boulogne-Billancourt, en vue aérienne - 2016
Île Seguin à Boulogne-Billancourt, en vue aérienne - 2016 © AFP / Thomas Samson

L’immense usine Renault de l’île Seguin n’aura donc duré que le temps moyen d’une vie d’ouvrier, soixante ans et un peu plus… Et, depuis un quart de siècle qu’elle a fermé, il n’est sorti de terre qu’un bâtiment ! Sur le reste de l’île, les projets qui sont prévus demeurent aléatoires.

Le temps de la ville est plus long que celui des mandats politiques. C’est une remarque de Jean-Pierre Fourcade, un des quatre maires se sont succédé à Boulogne depuis 1992 ; Jacques Chirac, Dominique de Villepin, Nicolas Sarkozy sont intervenus, chacun avec leur idée ; c’est le riche Conseil départemental des Hauts de Seine qui a finalement porté le projet de la Seine musicale. On a eu l’impression d’une certaine cacophonie.

Il y a la question de la durée mais il y a aussi celle de l’échelle. Chaque pouvoir politique raisonne à l’intérieur de son espace propre. Ainsi, pour le Conseil départemental, la Seine musicale serait la figure de proue d’une vallée de la Seine culturelle, mais une vallée des Hauts de Seine d’abord : céramique de Sèvres, château de Sceaux, jardins Albert Kahn… Le sort de l’île Seguin a été mis sur le tapis avant que le projet Grand Paris ne soit lancé par l’Etat. Il aurait pu en être un pôle : on sait maintenant que le fameux métro express en 8, circulant jour et nuit, ouvrira une de ses stations à proximité immédiate.

Encore une occasion manquée. Mais qu’à cela ne tienne. Les dossiers de presse nous indiquent dans leur langage inimitable que l’île sera un festival de pôles ». On peut craindre que les investisseurs qui, après le retrait de François Pinault, ont jeté leur dévolu sur elle, poursuivront chacun leurs intérêts propres dans la parcelle qu’ils auront acquise.

Exposition "Inventons la Métropole du Grand Paris" au Pavillon de l'Arsenal

Le blog Sauvons l'île Seguin

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.