Allégorie de la vue et de l'odorat - Jan Brueghel l'Ancien - 1618
Allégorie de la vue et de l'odorat - Jan Brueghel l'Ancien - 1618 © domaine public / Web Gallery of Art

Le bocage normand ne prépare pas nécessairement à une vie exposée. Le docteur Chartier, vétérinaire à Mortagne-au-Perche disait placidement à son fils : « Sois un bon bœuf de labour et tu seras peut-être agrégé » . Ce fils deviendra néanmoins Alain, le grand philosophe, l’auteur de « Propos sur le bonheur ».

Le père d’Alain Corbin était « le docteur » de Lonlay-l’Abbaye, dans l’Orne aussi. Il ne songeait pas pour son fils aux grandes écoles. «Sois un bon boeuf de labour et tu seras peut-être agrégé » . Suivant son sillon, sans se soucier des réseaux, Alain Corbin est devenu, d’abord à bas bruit, un grand historien des plaisirs et des sens...

C’est que les deux Alain ont gardé de leurs origines un souvenir apaisé. Le bocage de Corbin , c’est une texture douce au toucher, une odeur qui vous monte vite du nez au cerveau, une cloche reconnaissable au premier coup d’œil, le souvenir d’ une harmonie que jamais il n’a cherché à rompre. Corbin, c’est un compositeur d’accords comme il y avait des compositeurs de parfums, dans son livre fameux Le miasme et la jonquille .

Ce travail pionnier est repris, comme plusieurs autres, dans un volume de la collection « Bouquins ». C’est une reconnaissance prestigieuse. Pascal Ory dit dans une préface de haut vol : « sans chercher de disciples, Corbin est devenu un maître ». Et sans chercher la réussite et la mise en bouteilles, un vrai sourcier. Ce qui vaut à l’enfant du bocage d’être sans doute peut-être l’historien français aujourd’hui le plus lu aux Etats-Unis et au Japon.

Evénement(s) lié(s)

L'odorat

Mots-clés:
Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=