En mars 1944, Michel Leiris organise chez lui une lecture théâtrale d’un texte de Picasso "Le Désir attrapé par la queue". Albert Camus frappe les trois coups ; c’est lui aussi qui lit les indications de mise en scène. Dans l’assemblée, la jeune Maria Casarès, 22 ans mais l’air décidé de qui a déjà beaucoup vécu...

Maria Casarès et Albert Camus
Maria Casarès et Albert Camus © "RMN-Grand Palais/Ministère de la Culture/Harcourt/AFP et Bettmann / Getty

rediffusion du 20/12/2017

Le 19 mars 1944, Michel Leiris organise chez lui une lecture théâtrale d’un texte de Picasso, Le Désir attrapé par la queue. Albert Camus  frappe les trois coups; c’est lui aussi qui lit les indications de mise en scène.

Dans l’assemblée, la jeune Maria Casarès, 22 ans mais l’air décidé de qui a déjà beaucoup vécu : la guerre d’Espagne aux côtés de son père ministre de la République, l’exil et maintenant l’interminable déflagration mondiale. Maria est superbe de beauté, au-delà des canons classiques. À l’époque, Robert Bresson prépare Les Dames du Bois de Boulogne, il cherche un personnage principal qui aurait l’allure de Chanel : ce sera elle.

Observant Camus, Casarès s’est dit : « c’est un acteur ». Peu après, Marcel Herrand lui fait observer que c’est un auteur et qu’elle pourrait être son interprète. Camus lit devant elle sa pièce, Le Malentendu : elle le sent tout à la fois hésitant, vulnérable et d’une force hors du commun. Camus est marié depuis 1940 avec Francine mais  le couple est comme en sursis : Francine est restée en Algérie maintenant libérée, ils n’ont pu échanger depuis deux ans…

Casarès et Camus deviennent amants le 6 juin 1944. 

Commence un voyage de quinze ans où l’un et l’autre joueront  en alternance Ulysse et Pénélope.

Programmation musicale : La Habanera pour piano de Chabrier (par Laurent Martin)

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.