Carte du département de l'Ain par V. Levasseur - 1854
Carte du département de l'Ain par V. Levasseur - 1854 © domaine public / Bibliothèque municipale de Toulouse

La création des départements au début de la Révolution semble relever dorénavant d'une Antiquité lointaine. Et pareillement l'instauration de l'assemblée élue, le Conseil général, en leader du département : c'était pourtant la gauche qui avait porté cette transformation d'envergure, il y a une génération seulement, en 1982.

Aujourd'hui, ont le vent en poupe: la région, dont on nous dit qu'il faut réduire le nombre, la métropole, l'intercommunalité.Le hic, c'est que les territoires tels qu'ils ont été constitués ont fini par créer une adhésion. L'histoire a façonné les départements jusqu'à leur donner une réalité géographique. Ils ont aussi une réalité politique. L'article 72 de la Constitution précise que, comme les communes et les régions, ils sont des collectivités territoriales. Et, jusqu'à plus ample informé, les collectivités s'administrent librement par des conseils élus : c'est le même article 72 qui le dit, en tout cas.

Si on veut supprimer le département, on voit mal comment cela pourrait se faire sans passer par une réforme de la Constitution, bien difficile aujourd'hui. Sinon, si on le maintient comme simple circonscription administrative, avec néanmoins toujours son préfet, une assemblée résiduelle, élue autrement que le Conseil général serait indispensable, au nom des principes démocratiques.

Carte de la France en 1791, départements et anciennes provinces (en rouge)
Carte de la France en 1791, départements et anciennes provinces (en rouge) ©

Evénement(s) lié(s)

Deux grands débats de la IIème et IIIème République reconstitués par La Comédie Française

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.