Rediffusion de l'émission du 15/09/2011

L'Europe et les Etats-Unis n'ont pas très bonne mine. Reviennent les sinistres figures de style classiques dans l'histoire de l'Occident : nous serions en déclin, en fin de cycle...

Sarcophage Grande Ludovisi
Sarcophage Grande Ludovisi © Radio France / Marie-Lan Nguyen

C'est le moment de revenir à l'histoire romaine, matrice de beaucoup de nos modèles d'interprétation.

Ceux qui la pratiquent laissent aux péplums le concept anxiogène de "chute de l'Empire". Il n'y a pas eu de chute brutale, plutôt une lente glissade. Et ils bannissent le mot décadence : ou alors il faut concevoir que la décadence se produise dans la surabondance.

Le juste nom du monde que nous allons visiter ce jour, c'est l'Antiquité tardive. Rome y fait aux Barbares une place qui n'est pas nécessairement celle que nous imaginons. Et la fin de l'Empire ne signifie pas la fin de la romanité.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.