Le premier dreyfusard, c’est le capitaine lui-même qui proclame d’entrée son innocence. Les prétendus aveux qu’il aurait livrés en marge de sa dégradation à l’Ecole militaire ne sont qu’un faux témoignage de plus fabriqué par ses adversaires.

Le procès contre Zola - couverture du supplément illustré du Petit Journal du 20 février 1898
Le procès contre Zola - couverture du supplément illustré du Petit Journal du 20 février 1898 © Getty / Apic

Série "L'affaire Dreyfus"

La famille a aussitôt fait bloc. Lucie, la femme du capitaine, voulait le rejoindre à l’ile du Diable. Sa correspondance avec lui, les fameuses « Lettres de l’innocent », fera beaucoup pour émouvoir une partie de l’opinion. Mathieu le frère, quant à lui, battra la campagne sans désemparer, des années durant.

Il convaincra très vite Bernard Lazare, le « premier des dreyfusards ». Et sèmera le doute dans l’esprit de Scheurer-Kestner.

Celui-ci, injustement oublié, jouera un rôle décisif. C’est un  sénateur à la romaine, un protestant aussi et un alsacien – ce qui peut expliquer sa proximité immédiate avec la famille Dreyfus. La cause qu’il défend est celle de la vérité : sans vérité, affirme-t-il, pas de République.

En novembre 1897, Scheurer-Kestner convainc à son tour Zola qui va relancer une affaire enlisée dans une série  décisions judiciaires iniques. Autour de Zola se cristallisera une autre figure de dreyfusard : l’intellectuel.Mais quand un peu plus tard, le colonel Picquart mis à son tour en accusation, est défendu par 45 000 pétitionnaires, on voit bien que le dreyfusisme a pénétré très avant dans les milieux les plus différents, jusque chez les ouvriers et les artisans.

Ils étaient une poignée, ils sont devenus peu à peu assez nombreux pour faire basculer la décision.

Bibliographie 

  • Les évènements fondateurs. L'affaire Dreyfus de Vincent Duclert, Perrine Simon-Nahum / Collectif (Armand Colin).
  • Philippe Oriol L'histoire de l'affaire Dreyfus : de 1894 à nos jours - 2 vol. Les Belles Lettres
  • Joseph Reinach Histoire de l'affaire Dreyfus Robert Laffont
  • Jean-Denis Bredin L'Affaire Fayard
  • Alain Pagès L’affaire Dreyfus. Vérités et légendes Perrin
  • Etre dreyfusard hier et aujourd'hui de Gilles Manceron, Emmanuel Naquet / Collectif (PU de Rennes).
  • Bernard Lazare de Jean-Denis Bredin (Poche).
  • Les Dreyfusards sous l'Occupation de Simon Epstein (Albin Michel).
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.