Une quinzaine d'années ont suffi pour qu'on la construise en bonne pierre de liais, cliquart et haut banc franc du Bassin Parisien. C'était entre 1508 et 1522 : elle est moins ancienne que son style ne l'indiquerait à première vue ; avec elle, le gothique pousse son dernier soupir à Paris.

La Tour St-Jacques à Paris vers 1867
La Tour St-Jacques à Paris vers 1867 © The Metropolitan Museum of Art / Charles Soulier

Douze cloches y carillonnaient que la Révolution a fait descendre de la charpente, et fondues. Idéalement située à la croisée des grandes voies de circulation parisiennes, elle est devenue un signal civil, une sorte de beffroi de la capitale : on a même pensé un moment à y installer une horloge voire un phare !

Sa restauration achevée, tout de blanc vêtue, elle vivrait dans une pleine lumière si sa visite ne restait difficile : le passant qui se demande comment y entrer continue donc d'associer il ne sait quel parfum de mystère à cette tour pourtant laïcisée.

Evénement(s) lié(s)

Les journées européennes du patrimoine

Les liens

Visites de La Tour Saint-Jacques Visites organisées par l'Association des Amis de la Tour Jean sans Peur.Du vendredi au dimanche de 10h00 à 17h00 par groupes de 17 personnes maximum. Accompagnement par un guide. Durée : 50 mn.

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.