.Victorien Sardou est un auteur réputé quand il s’attaque aux dirigeants et aux agents de la Terreur.

Rediffusion du 7 mars 2015

Série "Le théâtre et la scène"

Victorien Sardou est un auteur réputé quand il s’attaque aux dirigeants et aux agents de la Terreur. Sa pièce « Thermidor » ne manifeste nulle indulgence pour eux. Acceptée par le comité de lecture de la Comédie française, elle ne pourra être présentée dans le calme. Dès le second soir, des perturbateurs d’extrême gauche menés par l’ancien communard Lissagaray organisent le tapage.

Faut-il interdire la pièce, par une mesure de censure répressive, prise au nom du maintien de l’ordre ? Le problème tient-il seulement au caractère officiel de la Comédie-Française, premier théâtre subventionné ? La vraie question n’est-elle pas de savoir si on peut, en régime républicain, critiquer la Révolution ? Le républicain Joseph Reinach défend la liberté de l’art dramatique mais le radical Clemenceau se dresse : c’est lors de cette séance qu’il prononce sa fameuse maxime : « La révolution est un bloc ! »

Les liens

Le Théâtre du Vieux-Colombier

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.