Ministère des finances
Ministère des finances © Radio France / Pline

Un commissaire européen, le commissaire allemand précisément, vient de proposer de mettre en berne les drapeaux des pays de l'Union qui sont trop endettés et mériteraient en conséquence d'être punis.

Creuser la dette publique, c'est dorénavant le pire des péchés, que guettent les marchés et qui doit être puni à coups de règles d'or.

Et il y a en effet une mauvaise dette: sans favoriser la croissance, elle se nourrit d'elle-même, elle finit par ne plus pouvoir être qualifiée de souveraine, elle ne suscite plus l'investissement mais la suspicion.

Mais ici on ne va pas se hasarder au moralisme. Juste s'interroger sur l'histoire du concept?

Si aussi peu de spécialistes s'y sont essayé, c'est que sa définition n'est pas simple. Les signaux d'alarme que déclenche l'augmentation de la dette publique ne se déclenchent pas nécessairement au même étiage? 80% du PIB, moins, davantage? Et les modes de conduite au bord du précipice peuvent varier.

On ne meurt pas d'être endetté, on meurt de ne plus pouvoir emprunter, disait Oscar Wilde.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.