Bien avant le carré premium qu'on vient d'installer au beau milieu d'une salle à Chambéry puis d'une autre au Wepler à Paris, les places numérotées et réservées, les places "orchestre ou balcon" comme au théâtre, ça existait dans les cinés : ils n'étaient pas, par nature, égalitaires !

Le cinéma Studio Galande à Paris
Le cinéma Studio Galande à Paris © cc / LPLT

Notre exploration va commencer à l'âge de maturité du septième art, dans ces années 50 où on totalisait quelque 400 millions de spectateurs l'an en France. L'accès des salles aux films n'était pas non plus marqué alors par la plus franche égalité : les unes étaient dotées de la première exclusivité ou de la seconde, les autres dinaient des vieux rogatons.

Aujourd'hui les Français voient peut-être dix fois plus de films qu'à cette haute époque mais le plus souvent par d'autres truchements que la salle. Ce qui est devenu décisif, c'est la chronologie des média : le grand écran, le petit écran, le DVD, le visionnage en ligne - dans quel ordre et selon quel calendrier ? Mais il reste 200 millions de spectateurs dans 5500 salles. Recouvrant le secteur vague après vague, la concentration n'a pas atteint encore son plein et la révolution des multiplex n'a pas encore produit tous ses effets. Lesquels peuvent être paradoxaux : il reste à des exploitants singuliers des segments pour leurs prochaines séances.

Louxor_lien_emissions
Louxor_lien_emissions © Radio France

Evénement(s) lié(s)

Exposition « Le Louxor-Palais du cinéma »

Nos cinémas de quartier

Clap de fin

Les liens

Salles-cinema.com - Les lieux du 7ème Art Salles-cinema.com, c’est une autre façon d’envisager le 7ème Art : l’atmosphère d’une salle, l’émotion d’une assemblée de passionnés, la chaleur d’un lieu souvent chargé d’histoire.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.