Le roi Charles Ier est exécuté en 1649 mais la révolution sociale qu’attendaient les partisans de l’égalitarisme n’a pas eu lieu pour autant. La République est proclamée mais ce n’est pas une république absolue.

Alec Guinness dans le film "Cromwell" de Ken Hughes en 1970
Alec Guinness dans le film "Cromwell" de Ken Hughes en 1970 © Getty / Silver Screen Collection

Une personnalité la domine de plus en plus, celle de Cromwell. Il a été à la fois le leader du Parlement et le chef de son armée, il s’installe à Hampton Court et au bout de quelques années, il finira par dissoudre le Parlement - le Long Parliament à bout de souffle.

Les anciens royaumes ont maintenant à leur tête un Lord Protector. Un Instrument of Government est rédigé. C’est la première Constitution écrite du pays. Et jusqu’ici, la dernière.

Le régime de Cromwell n’arrivera pas à prendre racine. Son fils n’est pas un successeur à la hauteur. La dignité dont on a fait preuve Charles Ier en montrant sur l’échafaud a fini par redonner une aura à la monarchie. Les presbytériens voudraient bien retrouver leur Eglise, sa hiérarchie et sa liturgie. En 1660, la monarchie est restaurée.

Non seulement la révolution sociale n’a pas eu lieu mais la République n’aura été qu’un inter-règne.

Bibliographie

  • La révolution anglaise. Une rébellion britannique 1603-1660 de Bernard Cottret (Perrin).
  • Cromwell de Bernard Cottret (Fayard).
  • Histoire de l'Angleterre. De Guillaume le Conquérant à nos jours de Bernard Cottret (Tallandier).
  • Charles Ier. L'honneur et la fidélité de Michel Duchein (Payot).
  • La Révolution anglaise 1640 de Christopher Hill (La Passion).
  • Cromwell, les niveleurs et la République de Olivier Lutaud (Aubier).
  • Milton, de la famille à la République. Droit au divorce et droits des peuples de Christophe Tournu (Honoré Champion).
  • Le puritanisme de Armand Himy, Paul Angoulvent (PUF).
  • L’effondrement du pouvoir royal anglais (1640-1649) in Etat,  Pouvoirs et Contestations dans les monarchies française et britannique  et dans leurs colonies américaines (vers 1640-vers 1780), dir. Déborah Cohen, (Ellipses).
  • Haffemayer S. La naissance du mythe de Charles Ier “prince martyr” dans la France de la Fronde.  In : Paul Chopelin, Sylvène Edouard (dir.), Le sang des princes. Cultes  et mémoires des souverains suppliciés, XVIe-XXIe siècle, (Presses  Universitaires de Rennes).

Site Les Amis de Bernard Cottret et de l'Art Lyrique

Film Cromwell de Ken Hughes.

Musique Opéra Les puritains de Bellini (dirigé par le Choeur de Glyndebourne et par Peter Gellhorn).

Les invités
  • Bernard CottretProfesseur émérite de civilisation des îles Britanniques et de l’Amérique coloniale à l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.