La baie de Rio en 1711
La baie de Rio en 1711 © Radio France / Pierbe

Sans l'avertissement répété et circonstancié d'un de nos auditeurs, La marche de l'histoire aurait laissé sur le bord de sa route l'anniversaire d'un haut fait d'armes : la prise, entre le 13 et le 20 septembre 1711, de Rio de Janeiro par l'escadre de Duguay-Trouin. Dernier épisode marquant des incursions françaises au Brésil.

Le même Duguay-Trouin finit sa carrière vingt ans plus tard en imposant la loi du roi à Tripoli. Il faut dire toutefois que le dey de l'époque n'était pas très récalcitrant : l'affaire ne fut qu'une promenade fugitive - on a connu plus sérieux depuis.

Qui était donc ce Duguay-Trouin qui s'est illustré au long des deux dernières et interminables guerres de Louis XIV ? L'héritier d'une famille d'armateurs qui ne connut ni le comptoir ni la navigation de commerce et que la course, tout de suite, attira. Et, plus encore qu'un corsaire, un guerrier. Un individu direct et déluré, en tout cas, aux multiples bonnes fortunes féminines mais de cela, ses Mémoires hélas expurgées ne témoignent plus.

La tâche des manuels d'autrefois en était facilitée. Ils faisaient de Duguay-Trouin une de nos grandes gloires. Sa mémoire mérite d'être réveillée de temps en temps.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.