Enseigne du Tresor public à Entrevaux
Enseigne du Tresor public à Entrevaux © cc

Gel de nombreuses prestations sociales, des retraites, du traitement des fonctionnaires... A Bercy, on parle de coup de rabot. Il vaudrait mieux reconnaître qu'en temps de gel, c'est à la hache qu'on opère.

Le gouvernement dit : quand on accuse 4,3% de déficit et qu'il faut se présenter à Bruxelles vêtu de bonnes intentions et de lin candide, il n'y a pas trente six solutions : ou on réalise des économies ou on augmente les impôts.

L'automne dernier, le Premier ministre de l'époque avait pourtant cherché une autre issue : n'augmentons ni ne diminuons massivement les impôts, recommandait-il, et remettons à plat les taxations des revenus et du capital. Mais c'est difficile d'ouvrir la boîte noire. Généralement, c'est après que l'avion est tombé dans la mer qu'on se résout à le faire.

L'inventaire du contenu de la boîte noire serait pourtant bien intéressant. Il permettrait de savoir où on en est vraiment de la justice sociale. Allez, la guerre pour la justice, ce sera pour une autre fois ! Nous voilà partis pour la bataille des 50 milliards d'économies. Soit dit en passant, c'est l'équivalent de ce que produit en un an l'impôt sur le revenu.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.