Assez vite ouvert aux filles, sans doute ne les concerne-t-il pas suffisamment. Aujourd’hui, le bac attire quatre fois plus que lui. Au fil des années 1980-1990, il a été très menacé dans sa réputation. Et jusque dans son existence même.

Diplôme du Certificat d'aptitude professionnelle d'ajusteur délivré en 1950
Diplôme du Certificat d'aptitude professionnelle d'ajusteur délivré en 1950 © domaine public / TigH

Et pourtant, à cent ans, même s'il doit constamment prouver sa légitimité, il témoigne d'une belle pérennité.

Depuis quelques années, le ministère de l'Education nationale qui avait été prêt à l'enterrer l'a même relancé. Et redéfini. Comme étape dans une voie d'enseignement professionnel rénové. Mais aussi comme premier diplôme à pouvoir mener à un emploi qualifié.

Evidemment sa valeur d'échange sur le marché du travail s'avère aléatoire mais il n'y a pas que lui à être touché par ce problème: si emploi et qualification coïncidaient, on le saurait...

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.