La guerre supposait un échange de morts, sur des champs de bataille -que ceux-ci fussent au ciel ou sur la terre. Après quoi la culture de chaque belligérant pouvait entretenir ses valeurs éthiques : bravoure, sacrifice etc.

Drone américain MQ-1 Predator
Drone américain MQ-1 Predator © domaine public / U.S. Air Force photo/Lt Col Leslie Pratt

Issu de cette tradition, le moule des chevaliers du ciel a été fabriqué pendant la Grande Guerre. Qu'en reste-t-il un siècle plus tard ?

En vol, on a des hommes qui ne tirent plus sur une cible mais sur une info qui leur a été communiquée. Et, au sol, des commandants de... drones. Et, pour demain, on prépare l'avion de combat sans pilote !

La guerre pourrait alors ressembler au rêve des grandes puissances militaires d'aujourd'hui. Chez soi, zéro risque et zéro mort; chez l'autre, tous les dangers et tous les morts.

Il sera temps pour les chevaliers du ciel de rejoindre le cimetière des mythes.

Il est vrai que ce n'est pas la première fois qu'Icare tombe du piédestal pendant que le ciel se peuple d'oiseaux mécaniques. Toute l'histoire de l'aviation ne cesse de reproduire ce motif.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.