Une quinzaine d'années de guerre, si on ne compte que celles où les Américains ont été engagés directement. Près de quatre millions de morts pour un pays qui, réunifié, en comptait peut-être 50.

Soldats américains de l'USMC lors de l'opération Worth en 1968 au Viêt Nam
Soldats américains de l'USMC lors de l'opération Worth en 1968 au Viêt Nam © wikimedia commons

Mais les vietnamiens comptent peu dans le souvenir que le monde garde du conflit. Les industries culturelles américaines ont imposé plutôt la mémoire du combattant US.

Pendant le conflit, Hollywood était resté discret. Mais à partir de 1978 et du succès du Voyage au bout de l'enfer , les studios ne cessent de produire sur le sujet. Un vrai bombardement visuel qui s'étale sur davantage d'années que la guerre elle-même.

Et qui donne du soldat américain des représentations contradictoires comme si la guerre du Vietnam était une guerre civile américaine. Des représentations contradictoires mais stéréotypées aussi.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.