Rediffusion du 06/06/2012

C'était un simple point sur la carte presque blanche du désert de Libye, dont chacun se demandait bien comment prononcer le nom. Il y a soixante dix ans, face à l'offensive de Rommel en direction de l'Egypte, c'était devenu, dans le dispositif mis en place par les Britanniques, un pilier d'importance.

Légionnaires des Forces Français Libres se lançant vers l'ennemi, Bir-Hakeim, 12 juin 1942
Légionnaires des Forces Français Libres se lançant vers l'ennemi, Bir-Hakeim, 12 juin 1942 © Imperial War Museum / Chetwyn Len (Sgt)

Au regard des gigantesques combats sur les fronts de l'Est ou du Pacifique, l'affaire pourrait, en même temps, passer pour secondaire; elle n'engageait, du côté de l'Afrikakorps que quelques dizaines de milliers d'hommes et ceux qui tinrent quinze jours à Bir Hakeim, face à eux, étaient bien moins encore: 3700. Mais c'étaient des soldats de la France libre à qui les Britanniques avaient confié le poste. Pour la première fois, depuis juin 40, ils affrontaient directement l'ennemi, ils jouaient leurs vies mais aussi la survie du mouvement qu'ils représentaient. A bien des égards, c'était Valmy dans le désert.

Evénement(s) lié(s)

Bir Hakeim 1942, quand la France renaît

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.