Rediffusion du 14/04/2015

Game of Thrones, saison 4
Game of Thrones, saison 4 © HBO

Jeu, en cinq volumes déjà écrits et aujourd’hui cinq saisons de série télé, demain peut-être huit.

Jeu autour d’un trône forgé au souffle d’un dragon pour une dynastie maintenant exilée.

Ceux qui l’ont remplacée s’entredéchirent : le pouvoir est à qui le ramasse mais aussi à qui s’avère capable de le garder et de le transmettre.

A première vue, on est au Moyen Age. Les professeurs d’histoire se rassurent en se disant que Game of thrones , c’est maintenant l’entrée naturelle pour qui va s’intéresser à la période. Mais on est aussi bien dans l’univers visuel de la Renaissance voire de l’Antiquité. On est surtout dans des problématiques on ne peut plus contemporaines. Sur le pouvoir : où existe-t-il encore dans un monde de plus en plus fragmenté ? Sur l’avenir : La menace climatique ne va-t-elle pas tout recouvrir ? Ce qui est clair aussi dans ces temps obscurs, c’est que les femmes n’y sont pas dominées, les homosexuels pas dissimulés, les handicapés très présents – on dirait aujourd’hui : les personnes en situation de handicap. Bref, en dépit des apparences, des armes de fantaisie et des dragons d’épouvante, nous sommes dans un monde qui nous est proche : socialement désespérant mais où la violence des forces de domination peut être contrariée. Podemos, nous pouvons, dit le leader d’extrême gauche espagnol, Pablo Iglesias, qui s’avère être un passionné de la série.

Les conservateurs qui pensent que l’histoire n’est qu’un manège d’intrigues qui tournent en rond y trouvent aussi bien leur compte ! Game of thrones surpasse les clivages politiques et surtout celui qui séparait haute culture et culture populaire : c’est encore un de ses traits contemporains.

Les liens

Site de Georges R.R. Martin

Site dédié au roman le Trône de fer

Site en anglais dédié au roman le Trône de fer

Game of Thrones : cette nuit, retour à l'heure d'hiver Plus qu'une série (télévisée et littéraire), Game of Thrones est presque devenue un phénomène de société : près de 20 millions de téléspectateurs aux États-Unis, et presque autant de spectateurs pirates. La saison 5 débute cette nuit dans 170 pays.

Game Of Thrones, Le Hobbit : pourquoi la fantasy cartonne Au moment de la sortie du troisième épisode du Hobbit "La bataille des cinq armées" au cinéma, Pop Fiction se demande pourquoi la fantasy cartonne à ce point. Aussi bien sur grand écran qu'à la télévision ; tout autant qu'en librairie. Nous étudierons aussi l'engouement communautaire pour la fantasy. La Fantasy : Heroic évasion ?

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.