Statue de l'empereur Auguste dit "Auguste Prima Porta" - Ier siècle av. J.-C.
Statue de l'empereur Auguste dit "Auguste Prima Porta" - Ier siècle av. J.-C. © Musée du Vatican / Till Niermann

Pour le bimillénaire de sa naissance, en 1937, Mussolini - qui préférait tout de même César - avait organisé une grande exposition exaltant dans l'Italie fasciste la renaissance de l'Empire. Il l'avait fait visiter au pas de charge à Hitler - lequel avait exigé d'y retourner une seconde fois, histoire peut-être de vérifier si la défaite romaine face aux Germains à Teutobourg était suffisamment signalée.

Pour le bimillénaire de sa mort, la République italienne a pris soin de sortir de l'ombre portée de 1937. Au point de se garder de toute interprétation historique. Dans l'exposition qui vient de s'achever aux Ecuries du Quirinal, le mot d'ordre était la neutralité politique et le parti pris ouvertement esthétique.

Dans celle qui prend la relève à Paris, au Grand Palais, et récupère une grande partie des splendides pièces de Rome, les commissaires ne cessent de saluer la personnalité de l'homme d'état, sa conception de l'autorité, sa volonté de rétablir la paix etc...Si Lionel Jospin était présent à l'inauguration, il a dû voir dans cette "idéologie augustéenne" une autre face de ce "mal napoléonien" qu'il voit constamment à l'œuvre en France.

L'exposition du Grand Palais ajoute un supplément à la politique culturelle d'Auguste. En son temps, l'empereur avait fait rédiger à sa gloire les Res gestae Divi Augusti. A Paris, il tweete. La communication de l'exposition est fondée là-dessus: trop moderne, Auguste !

Les liens

Exposition "Moi Auguste, empereur de Rome" : visite virtuelle Durant ses 40 ans de règne, la République connut un âge d'or. L'exposition "Moi Auguste, empereur de Rome" revient sur la personnalité de l'empereur, son charisme et sa carrière fulgurante. Visite virtuelle.

Auguste, le premier empereur sur Twitter Le 19 mars s'ouvre au Grand Palais une exposition consacrée à Auguste, empereur de Rome. Pour sa venue dans la capitale des Gaules, Auguste a ouvert une page Facebook et un compte Twitter. Devenant ainsi le premier Empereur présent sur les réseaux sociaux.

Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=