Poster annonçant "Les Mystères de Paris" en 1843
Poster annonçant "Les Mystères de Paris" en 1843 © W. C. Minor / W. C. Minor

Ils suent le crime et dessinent, en creux, sous la capitale officielle, une ville fantastique.

Voici Les mystères de Paris .

Ils s'enchevêtrent les uns dans les autres au point de n'en former qu'un.

D'un côté les porteurs du Bien, de l'autre les facteurs du Mal et, hésitant au beau milieu de cette mythologie puissante, les larrons dont on ne sait s'ils finiront bons ou mauvais.

Du début de leur parution en feuilleton en juin 1842 jusqu'à ce qu'Eugène Sue inscrive le mot "fin" en octobre 1843, ils connurent un succès inouï. Ensuite vinrent les adaptations théâtrales, cinématographiques - une bonne demi-douzaine- télévisées.

Ils restent comme une butte-témoin de l'immense continent de la littérature populaire du XIXe siècle, Atlantide disparue dont notre invité, Jean-Yves Mollier, est un des grands explorateurs.

Evénement(s) lié(s)

Le peuple de Paris au XIXème siècle - Des guinguettes aux barricades

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.