Arrivée de Becket à Mont de Lans lors de son périple à travers la France - 2014
Arrivée de Becket à Mont de Lans lors de son périple à travers la France - 2014 © cc / M. Clouet

Jacques Lacarrière avait donné le branle dans les années 70. Aujourd’hui, le voyage à pied en France est très couru : qu’on pense à Jacques Lassalle, le député chantant ou à Axel Kahn, le généticien ardent. L’un et l’autre, inquiets de voir le pays se défaire, ont tenté de le resserrer en faisant le grand effort de le tenir dans une boucle.

Naguère, Lacarrière, « Chemin faisant », pouvait éprouver une certaine jouissance à fréquenter la laideur française. Sans doute a-t-elle gagné du terrain ; en tout cas, notre témoin, lui, a pris, le parti de chercher ce qui lui paraît incomparablement beau et injustement méconnu : les monuments de tous genres de notre patrimoine.

Beaucoup plus jeune que ne l’était Lacarrière, il a accompli un voyage six fois plus long, en 363 étapes. C’était l’an de grâce 2014, il avait 25 ans ; c’était aussi le centenaire de la grande loi de protection de 1913 : celle-ci, dans un souci encyclopédique, avait créé l’inventaire supplémentaire des monuments historiques ; il y ajoute son inventaire personnel.

Les liens

Becket's Worlds "Ma France méconnue" A la rencontre de la France méconnue de Becket.

Patrimoine de France

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.