La tradition maintenant établie des enquêtes quantitatives sur la sexualité se continue avec de nouvelles équipes et de nouvelles cibles. Le projet que Janine Mossuz-Lavau a réalisé en deux gros livres, en 2002 et 2018, est tout autre.

Couple dans un lit
Couple dans un lit © Getty / picture alliance

Seule, armée d’abord de sa disponibilité, elle a mené des dizaines et des dizaines de longs entretiens, entre quatre z’yeux, dans des lieux clos. Elle dit en plaisantant qu’elle a, sur son enregistreur, de quoi faire condamner bien des personnes qui n’ont pourtant jamais eu maille à partir avec la justice. Mais, insiste-t-elle :

Je n’ai obtenu la confiance que grâce à l’assurance de la confidentialité

Aujourd’hui, la liberté sexuelle est quasiment devenue une injonction. Il paraît facile d’en parler à la cantonade. Il est loin, le temps du poète si fameux en 1900, Paul Géraldy : 

Baisse un peu l’abat-jour, veux-tu, nous serons mieux, c’est dans ‘l’ombre que les cœurs s’aiment

Mais, quand les uns et les autres creusent en profondeur, sans témoins, le propos n’est pas le même. Si l’expression en public est nettement plus aisée qu’il y a seulement une génération, la vie sexuelle n’en reste pas moins contrainte, ne serait-ce que par les conséquences des libertés que prend chacun, sur le mode :

Je fais ce que je veux, laissez-moi tranquille

Si le développement de soi, d’une part, et les traitements psychologiques sont devenus une telle industrie, c’est qu’il règne dans la vie amoureuse un chaos impossible à organiser et, déjà, bien difficile à baliser.

Bibliographie

  • La vie sexuelle en France. Comment s'aime-t-on aujourd'hui ? de Janine Mossuz-Lavau (La Martinière).
  • La vie sexuelle en France de Janine Mossuz-Lavau (La Martinière).
  • Les lois de l'amour. Les politiques de la sexualité en France (1950-2002) de Janine Mossuz-Lavau (Payot).
  • Dictionnaire des sexualités de Janine Mossuz-Lavau / Collectif (Robert Laffont).
  • L'amour en double de Janine Mossuz-Lavau (Louis Audibert).
  • La Fin de l'amour. Enquête sur un désarroi contemporain de Eva Illouz (Seuil).

Chanson Les passantes de Georges Brassens.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.