Chômeurs, mal employés, sous-employés... On en arrive en France au quart de la population active. L'histoire du chômage n'approche pas de sa fin.

L'histoire de l'assurance chômage est autrement courte. Son institution publique, avec des structures nationales bien établies, a tardé en France. La mémoire courante aurait tendance à la dater de la Libération. C'est en réalité... 1958.

André Bergeron, ancien leader de FO dit que l'aventure ne fut belle que pendant vingt cinq ans : le temps où UNEDIC et ASSEDIC avaient, financièrement, du grain à moudre.

Bref, avant 1958, la longue durée de l'assistance. Et depuis le début des années 80, le dépérissement des droits. Et constamment, cette idée que le chômeur, tout de même, porte une sérieuse part de responsabilité dans son état !

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.