"La Lune" explorée au large d'Hyères date du début du règne. "La Dauphine", qui s'est perdue à l'entrée de Saint-Malo, de la fin... Le siècle de Louis XIV n'aurait pas été "Grand" sans tous ceux qui, anonymes, ont œuvré dans l'obscurité, sur terre mais aussi sur mer.

Plongeur sur l'épave du SS Gustaf Wasa en Suède en 2011
Plongeur sur l'épave du SS Gustaf Wasa en Suède en 2011 © cc / Richard Kingfelt

"Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire

Le temps qui sur toute ombre en verse une plus noire

Sur le sombre océan jette le sombre oubli"

(Victor Hugo)

C'est la vertu de l'archéologie sous-marine que de restituer les vies incomparables de ceux qui vivaient sur les bateaux et pour les bateaux : soudain ce ne sont plus des morts mais des marins.

Il arrive même qu'on puisse retrouver, sur les cordages de chanvre remontés du fond, l'odeur du goudron qu’ils respirèrent à l'époque...

C'est le charme de l'archéologie comme de l'histoire: fondées sur des disciplines les plus précises, elles ouvrent sur le roman...

Evénement(s) lié(s)

Opération Lune, l’épave cachée du Roi Soleil

Les liens

Les épaves corsaires de la Natière - Archéologie sous-marine à Saint-Malo La découverte, en 1995, aux portes de Saint-Malo, des épaves de deux grandes frégates corsaires englouties au pied des écueils de la Natière a permis, après dix années d’enquête archéologique sous-marine, de dévoiler un pan oublié de la guerre de course.Dans une scénographie originale, la publication rappelle le quotidien des marins, retrace les circuits d’échanges nationaux et internationaux, et évoque les figures de quelques grands capitaines et armateurs, cependant que s’imposent en toile de fond la guerre de course et les combats navals.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.