C'est seulement depuis les années 1970-1980 qu'on s'est intéressé non au point de vue des élèves sur le sujet mais au moins aux observations des médecins, des psychologues puis des fameux "chronobiologistes".

Panneau "Colonies de vacances" dans les Charente
Panneau "Colonies de vacances" dans les Charente © cc / Lucas D.

Néanmoins les considérations étrangères à l'éducation continuent de prédominer en la matière. Nous avons pris l'habitude de voir les changements successifs motivés par des raisons d'ordre politique, social, économique: au XIXe, il fallait protéger l'agriculture, aujourd’hui, c'est le secteur des loisirs et du tourisme, quatrième employeur national.

Depuis que la question est sur le tapis, à peu près tout le champ des expériences a été parcouru; à chaque génération, les solutions les meilleures ont été repérées mais tant d'intérêts contradictoires jouent qu'il a été à chaque fois impossible de s'y fixer.

On a tout de même gagné en rationalité dans un domaine: le vocabulaire. On ne dit plus vacances de Mardi-gras mais d'hiver; de Pâques mais de printemps. Et il n'y a plus de grandes vacances, en effet, mais des vacances d'été.

Evénement(s) lié(s)

L'école est finie ! Vive l'école

Les liens

Le calendrier scolaire en France Retrouvez le calendrier scolaire des zones A, B et C pour les années scolaires 2012-2013 et 2013-2014 ainsi que les archives du calendrier depuis 1960.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.