Quatre fois l’an, le Marion Dufresne assure la logistique des bases d’hivernants de Crozet, Kerguelen et Amsterdam-Saint Paul. Les lieux, soumis à la puissance des vents, sont inhospitaliers pour les hommes. Sans le Mar Duf, il serait impossible de vivre. C’est grâce à lui qu’on peut partir aussi.

Le Marion Dufresne
Le Marion Dufresne © Getty / Xavier DESMIER

(rediffusion du 27/06/2017)

En 1955, notre pays se constitua, entre Réunion et Antarctique, à cheval entre le 40e et le 50e parallèle, un nouveau territoire d’outre-mer : les Terres australes et antarctiques françaises, les TAAF. Les arguments qui justifient leur existence ont évolué avec les décennies : le CNES n’a cessé de dire son intérêt pour leur position géographique; les spécialistes de la pêche et de la recherche des ressources naturelles rares ont longtemps insisté sur l’importance des zones exclusives maritimes qu’elles délimitent ; aujourd’hui, c’est leur éloignement de toute activité économique humaine qui intéresse les spécialistes de l’environnement.

Quatre fois l’an, le Marion Dufresne assure la logistique des bases d’hivernants de Crozet, Kerguelen et Amsterdam-Saint Paul. Les lieux, soumis à la puissance des vents, sont inhospitaliers pour les hommes. Pas besoin de gouttières dans les bâtiments qu’ils tentent de maintenir en état : la pluie tombe horizontale !

Sans le Mar Duf, il serait impossible de vivre.

C’est grâce à lui qu’on peut partir aussi - ce qui est pareillement difficile.

Le Mar Duf 2 date de 1994. Il y avait eu le Gallieni, qui ne pouvait remplir les mêmes fonctions puis le Mar Duf 1, qui finit exténué. Passé par une cure de jouvence en 2015, le Mar Duf 2 pourrait tenir encore vingt ans mais il faut déjà songer à son remplacement. Il était armé par la CGM, il vient de passer à Louis Dreyfus. Ses missions autres que logistiques vont être transférées de l’Institut polaire à l’Ifremer. Ces entorses aux traditions sont justifiées par la nécessité économique. La France est contrainte d’en appeler sans cesse aux vertus de l’ajustement. Lesquelles peuvent entrer en contradiction avec les proclamations selon lesquelles notre pays, bleu comme les océans, entend rester une puissance aussi mondiale que maritime.

Le site officiel de la collectivité des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF)

Programmation musicale

What's up par 4 Non Blondes

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.