Semaine spéciale « 1915, une guerre totale »

Les soldats du 11ème bataillon posant devant la Grande Pyramide de Gizeh, le 10 janvier 1915, avant de débarquer à Gallipoli
Les soldats du 11ème bataillon posant devant la Grande Pyramide de Gizeh, le 10 janvier 1915, avant de débarquer à Gallipoli © domaine public / Australian War Memorial

Ils sont partis à l’autre bout de leur monde, au nom de la solidarité avec l’Empire britannique. Ils formaient l’ANZAC, le corps d’armée australien et néo-zélandais : au long de quatre années, plus de 400000 australiens, près de 130000 néo-zélandais.

Ils ont combattu sur le front français et en Flandres, en Palestine et dans le Sinaï mais d’abord il y eut leur engagement dans le piège des Dardanelles.

Leur débarquement à Gallipoli le 25 avril 1915 prélude à un lourd échec mais c’est autour de cette date que s’organise leur mémoire. Le 25 avril signe pour l’Australie et la Nouvelle Zélande leur entrée dans le monde. C’étaient des colonies de peuplement blanc qui s’enorgueillissaient d’être devenues prospères, politiquement mûres et socialement avancées mais elles souffraient de leur éloignement et ne voulaient pas être vues seulement comme des nations du Pacifique. La participation aux combats d’Europe scelle l’identité à laquelle elles souhaitaient parvenir.

Dès leur retour, les anciens combattants, puissants en nombre et forts en réputation, installent le 25 avril comme un signe de ralliement. A certains moments de l’histoire, le message de 1915 pourra être brouillé, par exemple pendant les années de contestation de la guerre du Vietnam. Mais les Anzacs constituent un mythe inattaquable, flexible, adaptable. Et, en cette année du centenaire, il n’est question ni en Australie ni en Nouvelle Zélande d’économiser quand il s’agit de célébrer, renouveler et transmettre leur mémoire.

Les liens

Gallipoli and the Anzacs This site was originally published by the Australian Department of Veterans’ Affairs in 2000 for the 85th anniversary of the Gallipoli landing, and with many additions since then, has remained one of the most popular on the web about Gallipoli and the Anzacs.

Les Australiens sur le Front occidental 1914-1918 Le Chemin de mémoire australien est un projet qui repose sur les remarquables efforts de nombreux habitants de la région sur une période de près d’un siècle, avec pour objectif de rendre hommage aux Australiens sur le Front occidental et de commémorer leur contribution.

L'Australie et la Nouvelle-Zélande dans la Grande Guerre Dès le début des hostilités en août 1914, comme l'ensemble de l'Empire britannique, l'Australie et la Nouvelle-Zélande s'engagent aux côtés de la Grande-Bretagne. Aujourd'hui, dans nombre de communes de la Somme et du Nord, les habitants transmettent le souvenir de ces soldats venus du bout du monde défendre la liberté.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.