.

Mona Ozouf, historienne, 2009.
Mona Ozouf, historienne, 2009. © PHOTOPQR/OUEST FRANCE / CLAUDE STEFAN

A Saint-Brieuc, Louis Guilloux, l’auteur du « Sang noir », le protecteur de son adolescence, l’avait encouragée : « même sans écrire des romans, on peut écrire ». Son goût de la littérature l’a protégée des jugements univoques. L’histoire telle qu’elle la pratique répugne à construire des blocs idéologiques : dans le grand œuvre qu’elle publie aujourd’hui, les chemins qu’elle dessine à travers la France sont des plus divers et des plus inattendus.

Avec toujours la même curiosité pour la puissance des commencements et le même goût, de plus en plus mélancolique peut-être, pour la vieillesse des choses.

Les invités
  • Mona OzoufPhilosophe, historienne, spécialiste de la Révolution française,
Les références
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.