Au théâtre ce soir... l'émission qui ouvrit les portes des salles de spectacle à tant de téléspectateurs qui n'en avaient pas les clés diffusait souvent des pièces de Barillet et Grédy. Beaucoup se souviennent ainsi vu "Peau de vache" ou "Fleur de Cactus" .

Baissée de rideau
Baissée de rideau © / John Thurm

De plus jeunes spectateurs, tout récemment, ont découvert "Potiche" , cette fois au cinéma, grâce à l'adaptation de François Ozon. En réalité, le succès est venu à Barillet et Grédy dès 1950, avec "Le don d'Adèle" . Ils ne savent pas alors qu'ils vont écrire en tandem sur une route commune pendant trente ans et plus mais ils deviennent soudain des personnalités du monde. Au sens "mondain" du mot : on les invite à toutes sortes de fêtes et de dîners où on attend qu'ils brillent. Au sens international du mot surtout : leurs pièces franchissent les frontières et l'Atlantique.

Des deux, Pierre Barillet est peut-être le plus innombrable. Il continue à publier. Certes il rêve encore de la pièce qu'il aurait pu écrire et qui aurait étonné Anouilh et Cocteau : cela ne signifie pas pour autant que sa réussite soit le signe d'un échec !

lien image dossier les témoins de l'histoire
lien image dossier les témoins de l'histoire © Radio France

Evénement(s) lié(s)

Les témoins de l'histoire

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.